Friday, October 07, 2005

Stages perlés

Les stagiaires sont en train de s'organiser pour dénoncer la situation intolérable qui à lieu dans la majorité des entreprises. C'est le ras le bol de la génération précaire.

En parlant de stage ça me rappelle une perle que j'avais notée la première fois où je cherchais du travail. L'histoire se passe il y'a huit ans. A l'époque j'avais commencé une recherche tous azimuts et sur toute la France. J'avais dans l'idée de trouver un job qui me permettrais de quoi gagner assez pour m'installer n'importe où. Un jour mon téléphone sonne, au bout du fil une entreprise parisienne assez importante. Nous passons une demie-heure à parler de mon expériences, mes capacités et du poste de techniciens. Pas forcément beaucoup de responsabilités mais un investissement attendu de ma part.

Viens ensuite le moment de parler chiffre. Mon interlocuteur m'assène alors cette phrase que beaucuoup ont du entendre : "Vous ne voudriez pas commencer par un stage?"

Effectivement je venais de finir mes études, je n'avais plus un sou en poche et m'installer sur Paris en tant que stagiaire ne me paraissait pas l'idée du siècle. J'ai dis non, un autre à du dire oui, j'ai obtenu un CDI quelques semaines plus tard, peut-être que lui aussi.

Monday, September 26, 2005

Perle d'annonces

Dans les annonces les entreprises parlent souvent d'elles :
"Notre entreprise, leader dans le marché de l'illustaration des blogs, fort d'un effective de 200 collaborateurs, doté d'un potentiel de 5000 clients, dont l'espérance de vie est de 80 ans et anobli par la reine est à la recherche d'un programmateur."

Parfois elles parlent du candidat :
"Vous êtes mobile, disponible, doué de toutes les compétences requises."

Parfois elles sont directes :
"Urgent recrutons ingénieur"

Parfois elles tentent l'humour :
"Nous recrutons les meilleurs"

Et parfois on tombe sur des petites formulations un peu familières qui rendent tout ça plus humain :
"Le poste est à pourvoir de suite".

Friday, September 23, 2005

Perle de formulaire

A chaque premier entretien, le candide candidat à le droit à son petit formulaire à remplir. Ils varient selon les sociétés , mais généralement il est demandé le parcours, les désirs, le numéro de sécurité social des candidats. Il paraît que c'est un bon support pour suivre une candidature, et puis plus tard dans sa longue et brillant carrière chez les clients de son entreprise.

Par contre je n'ai toujours pas compris l'utilité de ce passage là sur un de ces formulaires :
"Profession des parents :"

J'espère toutefois qu'ils ne leur enverront pas un mot si j'arrive en retard au boulot.

Thursday, September 22, 2005

Perle en attente...

Pour commencer je ne parlerait pas d'une perle d'une SSII, mais de celle d'une web-agency.

J'arrive avec un peu d'avance à l'entretien. L'entreprise est située dans une zone industrielle à la périphérie de la ville. J'entre.

"Bonjour je suis le candidat et j'ai rendez vous avec M. Recruteur.
- Je le préviens, patientez ."

"" en l'occurence c'est une petite chaise situé juste derrière la porte d'entrèe. "" est entouré de cartons qui doivent partir bientôt vers les autres agences et aussi de la photocopieuse. "" donne directement sur les étagères contenant les dossiers clients, avec les noms de ceux-ci écrit bien gros.

Donc c'est "" que je m'installe en prenant mon mal en patience, et notant intérieurement les références de mon recruteur, c'est toujours utile.

Finalement M. Recruteur m'a reçu avec plus de vingt minutes de retard pour me proposer un poste qui ne me correspondait pas.

Ce n'est donc pas "" que je travaillerai. Ouf!

Wednesday, September 21, 2005

Bienvenue sur perles de recruteurs!

Présentation rapide : depuis quelques mois je suis un candide candidat à la recherche d'un boulot.

Mon domaine de compétence: l'informatique.
Mes recruteurs potentiels : des SSII.
Leurs spécialités : enfiler plus de perles que de prestations.

C'est pour vous faire partager mes réflexions, mes sources d'amusements ou d'exaspération que j'ouvre ce blog. Bonne lecture!